Le projet, dont le coût prévisionnel est de 42,5 MDH, a déjà reçu l’aval de la Commission des grands projets (CGP) et celui de la Direction régionale des Eaux et forêts, en attendant la décision finale de la direction nationale des Eaux et forêts qui conditionne la réalisation de ce projet d’ici 3 années.

Agadir tente de rattraper son retard en termes d’animation touristique via le renforcement d’infrastructures dédiées. Après le lancement du karting, non loin du Grand stade d’Agadir, et le parc d’attraction accrobranches dans la forêt de Bensergao, en plus du parc à crocodiles, la ville sera dotée d’un «Safari Parc», dans la commune de Drarga. Le projet qui est prévu sur un terrain forestier de 20 ha, dont 6.320 m² couverts, a déjà reçu l’aval de la Commission des grands projets (CGP). De surcroît, la Direction régionale des eaux et forêts à Agadir a déjà donné son feu vert au projet, dont la réalisation est prévue d’ici 3 ans (en dehors des délais nécessaires à l’obtention des autorisations) en attendant la décision finale de la Direction nationale des eaux et forêts qui conditionne la réalisation de ce projet. En chiffres, le montant prévisionnel d’investissement est de 42,5 MDH. Alors que le coût des travaux de construction et d’aménagement d’espaces verts est estimé à 32 MDH, celui des espaces animalières, mis à la disposition du parc, est de l’ordre
de 8 MDH.

2

Actions écologiques
S’agissant des aménagements des lacs et cours d’eau en plus de l’installation du système de goutte-à-goutte, ils nécessiteront près de 2,5 MDH. Dans le détail, le parc comprendra un zoo avec des espèces animalières et des oiseaux que les visiteurs pourront observer, sans négliger le rôle éducatif de la ferme pédagogique et de son jardin potager. S’ajoutent à cela, un amphithéâtre où le public assistera à des spectacles donnés par des animaux dressés et d’autres présentations culturelles ainsi que des espaces de jeux, une offre de restauration en plus d’une composante hôtelière adaptée à celle de type «Safari Parc», avec des écolodges sur pilotis. D’autres activités sont prévues, notamment un mini-golf, une aire de pétanque et un stand de tir à l’arc, un espace pour le paintball et un cours tennis en plus d’un mini-foot et une piscine. Par ailleurs, le plan de masse, tel qu’il a été conçu, prend en considération les arganiers existants sur le site des eaux et forêts. Ces derniers ont été intégrés dans le projet de manière à les préserver. Le projet prévoit aussi, dans le cadre de sa composante écologique, des actions de préservation de l’environnement, notamment la limitation de l’utilisation des produits toxiques, l’économie de l’eau et le jardinage éco-responsable, en plus de la mise en place d’un tri sélectif, l’utilisation des matériaux recyclés et bien d’autres.

3

Source: www.leseco.ma

Share with your friends:

Leave a comment

Your email address will not be published. Required fields are marked. *

LOCALISEZ-NOUS

MAGAZINE COM

CONSEIL EN COMMUNICATION met en œuvre une communication adaptée aux enjeux du projet et du territoire, aux publics ciblés, au calendrier et au budget du porteur de projet.

CONTACT

Votre Nom (required)

Votre Email (required)

Sujet

Votre Message